Mon cher Papa

Pendant toutes ces années, j'ai crié ton nom
partout où j'allais car après tout,
tu m'as appris à rire et à pleurer,
à vivre et à mourir. Ta main à toujours
sue guider mes pas et ton coeur à guidé ma vie...

J'ai passée des années entre l'amour et la guerre,
à vouloir trouver la lumière, je vivais dans mes souvenirs
et mes émotions. Blotti au fond de mon coeur,
mon amour pour toi n'a cessé de grandir
et s'acharnait à vouloir être libre et heureux,
mais une porte s'était refermée...

J'avais besoin de toi. j'avais besoin de t'aimer,
j'avais besoin de quelqu'un pour m'écouter, j'avais
besoin d'être aimée, j'avais besoin d'un *** Papa ***
Plus jamais, rien ni personne ne pourras nous séparer...

Maintenant, je suis là devant toi, ma main
sur la tienne. Je sais que tu voulais vivre ce dernier
moment d'intense complicité que nous partageons
au seuil du grand bonheur éternel...

Je suis venue juste pour te dire : " Bonne nuit Papa "
et il me reste juste assez de force et de courage
pour te laisser partir...

Vas-y maintenant, marche droit devant toi
sans te retourner, car, tu pourrais me voir pleurer...

Ta fille,

Denise

Retour à la Halte du foyer ardent

Retour au menu principal du site



[ Les trésors de Catherine ]
Tous droits réservés



 

 


..