Faites comme Papa

Mon père, pour moi était le plus fort et avec ses mains
si puissantes, jamais il n'a osé me prendre dans ses bras,
il disait avoir une peur blanche de me serrer trop fort et pire encore
de me laisser tomber par terre par sa gaucherie et pourtant...

Mon père avait les mains rudes, gercées par le travail et jamais
il n'a osé me caresser car pour sa défense, il disait avoir les
mains trop rugueuses pour toucher la peau d'un enfant et pourtant...

Mon père avait les mains larges et épaisses mais jamais il ne s'est
permis de frapper avec car les pleurs d'un enfant le faisait trop
 souffrir et pourtant...

Mon père, de ses mains, a trimé dur pour m'habiller, me
nourrir et me loger car il avait un grand respect de la vie.

Un certain Noël, que je croyais triste et sans éclat, quelle
ne fût pas ma surprise de voir les mains de mon père.

Il s'est approché de moi, m'a pris dans ses bras et m'a serré
très fort contre lui. Il m'a caressé les cheveux et d'une voix
tremblante, il m'a dit: "Je t'aime".

Quelques temps plus tard, dans la souffrance et dans
 la peine, il nous a quitté pour son dernier voyage!

Alors, mes amis(es), regardez vos mains et sans attendre
 au dernier voyage, "Osez" comme mon père a osé!


Auteur inconnu


  

 

Retour à la Halte du foyer ardent

Retour au menu principal du site

 

Copyright  ©
[ Les trésors de Catherine ]
Tous droits réservés

 




..